Home > Directory

RENUCCI Florence

Directrice de recherche CNRS (section 36)
Ancienne directrice-adjointe du GIP Mission de recherches Droit et Justice
Membre du jury d’agrégation universitaire d’histoire du droit (2022)
Membre du site d’Aix-en-Provence de l’IMAF
Contact
CV HAL-SHS

Thèmes de recherche

 Pluralismes juridiques
 Histoire des femmes en situation coloniale
 Genre, métissages et citoyenneté
 Histoire de la justice, histoire du droit colonial et postcolonial (XIXe-XXe s.)
 Cultures juridiques, sciences et savoirs Outre-mer (XVIIIe-XXIe s.)
 Histoire des acteurs du droit, de la justice et de l’administration en Afrique
 Histoire des juifs en Afrique du Nord

Terrains

 Afrique du Nord (Libye comprise)
 Afrique subsaharienne
 Inde

Projets en cours

 Coordination du projet « Les revues scientifiques en Europe ». Il s’agit d’un projet de recherche européen sur les périodiques scientifiques (sciences humaines, sociales, juridiques, médicales, etc.) édités en Europe aux XIXe et XXe s., portant sur l’Afrique et l’Asie, qui a reposé sur divers financements (PAI Justice et population, IRD, Fondation A*Midex, etc.) et s’est concrétisé par plusieurs publications, séminaires, etc. Son objectif actuel est la création et le développement d’une bibliothèque numérique (resp. technique : I. THIEBAU, IMAF), en collaboration avec l’INIST :
https://revcoleurop.cnrs.fr

 Participation au projet AMIAF « ‘Aliéné mental’ et ‘indigène’. Histoire juridique d’une double discrimination de statut en Afrique française », coordonné par S. FALCONIERI, IMAF.

 Participation au projet HLPJ « La loi et la jurisprudence répressives sous le prisme des rapports sociaux de sexe », coordonné par H. DUFFULER-VIALLE, Université d’Artois (projet financé par l’ANR).

 Participation au projet NATIO2 « Les réintégrations par décret dans la nationalité française (1960-2020) », coordonné par E. BLANCHARD, Sciences Po Saint-Germain-en-Laye (projet financé par l’ICM).

Publications

Ouvrages
 Les coutumes dans la fabrique des droits africains, Paris, LGDJ, coll. « tiré à part », 2021.

 Cours d’histoire du droit colonial, avec E. DE MARI et M. FABRE, Université Numérique Juridique Francophone, mise en ligne en février 2016.

 Le statut personnel des indigènes en Algérie et en Libye. Comparaison entre les politiques juridiques française et italienne (1919-1943), thèse Droit (histoire du droit, Aix-Marseille), 2005-2006, en ligne.

Direction d’ouvrages et de revues

 Dictionnaire des juristes. Colonies et Outre-Mer (XVIIIe s.-XXe s.), Rennes, Presses universitaires de Rennes (PUR), 2022.

 Avec C. FILLON, L. GUERLAIN et S. FALCONIERI, Enseigner le droit hors des frontières nationales (XIXe-XXe s.), Cahiers Jean Moulin, n°7, 2021-2022, en ligne.

 Avec T. CLAY, B. FAUVARQUE-COSSON et S. ZIENTARA, États généraux de la recherche sur le droit et la justice, Paris, Lexis Nexis, 2018.

 Avec I. GONZALEZ GONZALEZ, Revues et empires coloniaux, Clio@Themis, n°12, avril 2017, en ligne.

 Avec S. GÉRARD-LOISEAU, Les normes au Maghreb (XIXe-XXe siècles), Lille, CHJ éditeur, coll. « Colibris », 2016.

 Avec S. EL MECHAT, Les décolonisations au XXe s. Les hommes de la transition, Paris, l’Harmattan, coll. « Racines du Présent », 2014.

 Dictionnaire des juristes ultramarins (XVIIIe-XXe siècles), rapport de recherche GIP « Mission de recherche Droit et Justice », 2012.

 Les chantiers de l’histoire du droit colonial, Clio@Themis, n°4, 2011, en ligne.

 Avec S. GÉRARD-LOISEAU, Les discours sur le droit et la justice au Maghreb (XIXe-XXe siècles), Lille, CHJ éditeur, coll. « Colibris », 2011.

Articles dans des revues à comité de lecture

 « Quand les voyages font la juriste de combat. De la cause des Africaines à l’influence de la religion catholique sur le droit », Clio@Thémis, Les juristes en voyageurs. Ce que les circulations font aux savoirs juridiques, L. BRUNORI et L. GUERLAIN (dir.), n°22, 2022, en ligne.

 « Legal pluralism at the heart of a unitary law. French colonial and post-colonial situations (19th-20th century) », Quaderni fiorentini per la storia del pensiero giuridico moderno, n°50, 2021, en ligne.

 Avec L. GUERLAIN, « L’École de droit de Pondichéry (1838-1960). Étude exploratoire d’un établissement d’enseignement supérieur colonial », Cahiers Jean Moulin, n°7, 2021-22, en ligne. L’article est accompagné d’un entretien avec le juriste indien David ANNOUSSAMY.

 « La législation antisémite en partage. Vichy et la France libre dans l’empire colonial », Genèses, n°120, novembre 2020.

 Avec I. GONZALEZ GONZALEZ, « L’empire des revues / L’impero delle riviste/ The empire of Periodicals / El imperio de revistas », Clio@Thémis, n°12, avril 2017 [en ligne, 4 langues].

 « Les magistrats dans les colonies : un autre apprentissage des normes juridiques ? », Cahiers de la Justice, 2016/4, pp. 493-501, en ligne.

 « David Santillana, acteur et penseur des droits musulman et européen », Faiseurs de droits, les juristes internationalistes, une approche globale, Revue Monde(s), histoire, espace, relations, numéro dirigé par D. KÉVONIAN et P. RYGIEL, mai 2015, pp. 25-44, en ligne.

 Avec T. RÉTHORÉ, « Juristes en coopération. Magistrats et professeurs de droit en Algérie des années 60 au début des années 80 », Coopérants et coopération en Afrique : circulation d’acteurs et recomposition culturelles (des années 1950 à nos jours), Outre-Mers. Revue d’histoire, numéro dirigé par M.-A. DE SUREMAIN et O. GOERG, 2014/2, pp. 187-210, en ligne.

- « La « décolonisation doctrinale » ou la naissance du droit d’Outre-mer (1945-années 1950) », Décolonisation et sciences humaines, numéro dirigé par E. SIBEUD, Revue d’Histoire des Sciences Humaines, juillet 2011, n°24, pp. 61-76, en ligne.

 « Les chantiers de l’histoire du droit colonial. Une Introduction », dans Les chantiers de l’histoire du droit colonial, Clio@Thémis, n°4, 2011, en ligne.

 Avec Myung Jin HWANG, « A Socio-demographic study on Foreign Residents in France: a Preliminary Study for the Statistical System of Foreigners in South Korea », Korea Journal of population Studies, 2008, pp. 157-189 [en ligne, article en coréen].

 « L’exécuteur des sentences criminelles au dernier siècle de l’Ancien Régime », Tijdschrift voor Rechtsgeschiedenis, t. 76, 2008, fascicule 3-4, pp. 373-391, en ligne.

 « La strumentalizzazione del concetto di cittadinanza in Libia negli anni trenta », Quaderni fiorentini per la storia del pensiero giuridico moderno, 2004-2005, n°33-34, pp. 319-342, en ligne.

 « Confrontation entre droit français et droits indigènes : le cas des mariages mixtes en Afrique du Nord (1870-1919) », Cahiers aixois d’histoire des droits de l’Outre-mer français, 2002, n°1, pp. 147-191.

Chapitres d’ouvrages
 Retour sur les juristes coloniaux. Introduction au Dictionnaire des juristes. Colonies et Outre-Mer (XVIIIe s.-XXe s.), Rennes, PUR, 2022, pp. 17-36, en ligne.

 « Naissance et développement des principales revues de droit colonial. Acteurs, économie, savoirs », dans F. AUDREN, P.-N. BARENOT et N. HAKIM (dir.), Les revues juridiques aux XIXe-XXe siècles, Paris, éditions « La mémoire du droit », à paraître en 2021, en ligne en pre-print.

 Avec K. MARTIN-CHENUT et N. STIRN, « Droits autochtones et colonisation », M. DELMAS-MARTY, K. MARTIN-CHENUT et C. PERRUSO (dir.), Vers un jus commune universalisable, Mare et Martin, coll. ISJPS, 2021, pp. 111-134.

 « Les voltigeurs de la décolonisation. L’inspection générale du travail des territoires d’Outre-mer », dans J.-P. LE CROM et M. BONINCHI (dir.), Histoire du droit du travail dans les colonies, Rennes, PUR, 2021, pp. 275-295.

 « Écrire autrement la rencontre entre droit et sociologie. L’apport du terrain colonial », dans A.-S. CHAMBOST (dir.), Approches culturelles des savoirs juridiques, Paris, Lextenso, 2020, pp. 47-72, en ligne.

 « La Revue algérienne, tunisienne et marocaine de législation et de jurisprudence (1885-1916). Une identité singulière ? », dans J.-P. BRAS (dir.), Faire l’histoire du droit colonial cinquante après l’Indépendance de l’Algérie, Paris, Karthala, 2015, pp. 181-201, en ligne.

- Avec E. DE MARI, « Dépasser les frontières, déplacer le regard. Les enjeux de l’histoire du droit et des institutions coloniales dans les facultés de droit », dans B. D’ALTEROCHE et J. KRYNEN (dir.), L’Histoire du droit en France. Nouvelles tendances et nouveaux territoires, Paris, Garnier, 2014, pp. 495-520, en ligne.

 « Les juifs d’Algérie et la citoyenneté (1870-1902). Les enjeux d’un statut contesté », dans Ch. BRAILLON, L. MONTEL, B. PIRET et P.-L. PLASMAN (dir.), Droit et justice coloniale en Afrique. Traditions, productions, réformes, Bruxelles, Publications des facultés universitaires Saint-Louis, 2013, pp. 97-115, en ligne.

 « Des juristes au service de la colonisation », dans A. BOUCHENE, J.-P. PEYROULOU, O. SIARI TENGOUR et S. THÉNAULT (dir.), Histoire de l’Algérie coloniale (1830-1962), Paris/Alger, La Découverte/Bouchene, coll. « Cahiers libres », septembre 2012, pp. 289-292, [en ligne, français et anglais].

 « Le débat sur le statut politique des israélites en Algérie et ses acteurs (1870-1943) », Contributions du séminaire sur les administrations coloniales (2009-2010), IHTP, 2011, pp. 31-49, en ligne.

 « Citoyenneté et statut personnel dans l’Algérie coloniale (1865-1944) », dans M. AUGERON et P. EVEN, Les étrangers dans les villes-ports atlantiques. Expériences françaises et allemandes (XVe-XIXe siècles), Paris, Les Indes Savantes, 2010, pp. 95-108.

 « Le meilleur d’entre-nous ? Ernest Zeys ou le parcours d’un juge de paix en Algérie », dans B. DURAND et M. FABRE (dir.), tome VI : Justicia illitterata : aequitate uti ? La conquête de la toison, Lille, CHJ éditeur, 2010, pp. 67-85, en ligne.

 « L’inspection du travail et le droit en Afrique noire au XXe siècle », dans S. EL-MECHAT (dir.), Les administrations coloniales (XIXe-XXe siècles). Esquisse d’une histoire comparée, Rennes, PUR, 2009, pp. 253-263, en ligne.

 « Le statut personnel des indigènes en Algérie et en Libye (1919-1943) », Histoire du droit et des institutions – Le meilleur des thèses en histoire du droit (2006-2007), Rennes, PUR, 2008, pp. 235-249.

 « Le juge et les unions mixtes (colonies françaises et italiennes, fin du XIXe siècle-1945) », dans Le juge et l’Outre-mer, tome III : Médée ou les impératifs du choix, sous la direction de B. DURAND et E. GASPARINI, Lille, CHJ éditeur, 2007, pp. 89-106, en ligne.

 « Le juge et la connaissance du droit indigène. Éléments de comparaison entre l’Algérie et la Libye aux premiers temps de la colonisation », dans Le juge et l’Outre-mer, tome III : Médée ou les impératifs du choix, op. cit., pp. 211-226, en ligne.

 « L’élaboration du Code du travail Outre-mer et la durée du travail en Afrique occidentale française », dans A. CHATRIOT, O. JOIN-LAMBERT et V. VIET (dir.), Les politiques du travail (1906-2006), Rennes, pur, coll. « Pour une histoire du travail », 2006, pp. 59-68.

Contributions à des actes de colloques

 « Le rôle des « anonymes » dans la réception et la production du droit. L’exemple de l’inspection du travail Outre-mer (1948-1952) », dans A.-S. CHAMBOST (dir.), La réception du droit du travail par les milieux professionnels et intellectuels (XIXe-XXe s.), Paris, Lextenso, 2017, pp. 127-146, en ligne.

 Avec J.-P. LE CROM, « Comment se fait la « loi du travail » aux colonies ? Perspectives archivistiques », dans Marie CORNU (dir.), Les archives et la genèse des lois, Paris, L’Harmattan, coll. « Droit du patrimoine culturel et naturel », 2016, pp. 147-162, en ligne.

 Avec S. FALCONIERI, « L’‘Autre’ et la littérature juridique : ‘Juifs’ et ‘indigènes’ dans les manuels de droit (XIXe-XXe siècles) », dans A.-S. CHAMBOST (dir.), Des traités aux manuels de droit. Une histoire de la littérature juridique comme forme du discours universitaire, Paris, Lextenso, 2014, pp. 253-274, en ligne.

 « Les premiers manuels de droit d’Outre-mer et le démontage de l’empire colonial français (1949-1952) », dans J. FREMIGACCI, D. LEFEUVRE et M. MICHEL (dir.), Démontage d’empires, Paris, Rive Neuve, 2013, pp. 155-167.

 « Les solutions aux conflits en matière de divorce religieux du XIXe siècle à nos jours. Le cas de refus de délivrance du gueth en droit interne », dans S. DAUCHY et V. DEMARS-SION (dir.), La résolution des conflits familiaux, Lille, CHJ éditions électronique, 2011, pp. 41-51, en ligne.

 « La doctrine coloniale en République. L’exemple de deux jurisconsultes algériens : Marcel Morand et Emile Larcher », dans J.-L. HALPÉRIN et A. STORA-LAMARRE (dir.), La République et son droit (1870-1930), Besançon, Presses Universitaires de Franche Comté, 2011, pp. 461-478, en ligne.

 « ‘Citoyennes’, sujets et mariages mixtes en Algérie (1870-1919) », dans I. FELICI et J.-C. VEGLIANTE (dir.), Oublier les colonies. Contacts culturels hérités du fait colonial, Paris, Mare et Martin, 2011, pp. 129-140.

 « La gestion de l’immigration en France et en Italie aujourd’hui », Actes de l’International Symposium on Establishing New Korean Immigration Legal System, Korea, IOM Migration Research and Training Center and Korea International Migration Association, 2010, pp. 107-126. Article en coréen et résumé en anglais (« Migration Management Policy in France and Italy », 2011) en ligne sur le site de l’ IOM.

 « Eléments de réflexion sur les juridictions répressives en Algérie », dans C. ABOUCAYA et R. MARTINAGE (dir.), Les destinées du Code d’instruction criminelle 1808-2008, Lille, CHJ éditeur, 2009, pp. 161-169.

 « L’accession des indigènes à la citoyenneté entre assimilation et réformisme : les mesures légales prises par l’Italie et la France en 1919 », Sujet et citoyen, Aix-en-Provence, PUAM, 2004, pp. 393-420, en ligne.

Draft papers, notices

 Notices « Charles Barbet », « Georges-Henri Bousquet », « René Capitant », « Léon Charpentier », « Paul Coste-Floret », « Cour d’appel d’Alger », « Robert Estoublon », « Coujandessamy Gnanadicom », « Emile Larcher », « Bernard Sol », « René Tilloy », « Albert Tissier », « Paul-Emile Viard » et « Ernest Zeys » du Dictionnaire des juristes. Colonies et Outre-mer (XVIIIe-XXe siècles), Rennes, PUR, 2022.

 Notice « Justice (comme institution) hors guerre d’Algérie », dans A. RUSCIO (dir.), Encyclopédie de la colonisation française. Lettres G-K, Les Indes Savantes, 2022.

 Notice « Les mariages mixtes dans l’Algérie française », dans N. BANCEL, G. BOËTSCH, D. THOMAS et C. TARAUD (dir.), Sexe, race et colonies, Paris, La Découverte, 2018, p. 548.

 « Decolonizing Law: contrasted definitions and practices. The French colonial empire example », document de travail rendu pour la journée d’études Epistémologies et méthodologies [juridiques] en perspectives postcoloniales, organisé par A. GESLIN (Sciences Po Aix), C. M. HERRERA (Université de Cergy-Pontoise) et M.-C. PONTHOREAU (Université de Bordeaux), à l’AMU, le 28 novembre 2018, 15 pages.

 Avec A. EMANE, L’Afrique occidentale française et le droit du travail, document de travail remis en octobre 2015 dans le cadre du projet Histoire du droit du travail colonial (dir. J.-P. LE CROM), 105 pages.

Responsabilités éditoriales actuelles

Membre du comité de rédaction de Clio@Thémis
Membre du comité de rédaction de l’Année du Maghreb
Directrice de publication de la revue Archives et Recherche