Home > Directory

CHAMPY Muriel

Maîtresse de conférences au département d’anthropolgir de l’université d’Aix-Marseille
Membre de l’IMAF, site d’Aix
Contact

Thèmes de recherche

- Enfants et jeunes de la rue (bakoroman)
- Âges de la vie et transmissions générationnelles
- Économie informelle et criminelle
- Figures de l’accomplissement individuel
- Anthropologie du développement et de l’humanitaire

Terrains

- Burkina Faso (Ouagadougou)
- Ouganda (Kampala, Majanji)

Enseignements

- Introduction à l’anthropologie (L1)
- Anthropologie de l’Afrique (L1-L2)
- Formation à la recherche appliquée (M1)
- Anthropologie et développement (M1)

Projets de recherche

- 2020 : Participation au projet Columbia University/FCDO/World Vision EAPEC (Effective approaches to End Worst Forms of Child Labour), dans la région Amhara en Éthiopie (Bahir Dar – Gondar).
- 2019-2023: Membre du projet ANR/Fonds Suisse SALMEA (Self-Accomplishment and Local Moralities in East Africa : Kenya, Uganda, Tanzania, Mozambique), co-dirigé par Ivan Droz & Henri Médard.
- 2016-2019: Membre associé du projet ANR ECOPPAF (Économie de la peine et de la prison en Afrique), co-dirigé par Frédéric Le Marcis & Marie Morelle.

Publications

Coordination de numéro de revue
Champy M. & Peatrik A.-M., 2020, « Jeunes en question(s). Onze études de cas en Afrique », Ateliers d’anthropologie, 47, doi.org/10.4000/ateliers.12092

Articles et chapitres d’ouvrages

- (sous presse), « La nuit du 4 août 2012, sur l’avenue Kwame Nkrumah, tous les chats étaient gris (Ouagadougou, Burkina Faso), Afrique contemporaine, 269-270, p.41-57.
- (sous presse) « Disaffiliation to the point of exhaustion: The carceral impasse as seen by street youth (Burkina Faso) », in F. Le Marcis & M. Morelle, Africa in Prisons, Londres : Routledge.
2020, « Étudiants, sitters, nouchi et bakoroman. Une approche comparée de la jeunesse en Afrique », Ateliers d’anthropologie, 47, doi.org/10.4000/ateliers.12408
- 2019, « The Tomato Paste Tin Can. An African Journey », Journal of Material Culture, 24 (2), p.125-143.
- 2018, « La ville en négatif. Ethnographie de l’espace public urbain par les marges » in F. Guérin, E. Hernandez & A. Montandon (ed.), Cohabiter les nuits urbaines. Des significations de l’ombre aux régulations de l’investissement ordinaire des nuits. Paris : L’Harmattan, p. 143-154.
- 2016 (avec Anne-Marie Peatrik) « Pour une anthropologie critique de la jeunesse en Afrique ». Afrique contemporaine, 259, p. 116-117.
- 2015, « Ni enfants, ni adultes: Une lecture comparative de la ‘‘jeunesse’’ (Burkina Faso), Ateliers d’anthropologie, 42. http://journals.openedition.org/ateliers/10024.
- 2015, « Des plantations ivoiriennes à la rue ouagalaise. Transmissions silencieuses d’une tradition de mobilité », Migrations humaines et mises en récit mémorielles: approches croisées en anthropologie et en préhistoire. Nanterre : Presses universitaires de Paris Ouest, p. 275-294.
- 2014, "La rue ne peut pas avoir des enfants comme ça !" Retour sur les projets de réinsertion des enfants vivant dans la rue au Burkina Faso, Autrepart, 72, p.129-144.

Comptes-rendus de lecture
- (sous presse) «Roth C. (2018), Urban Dreams: Transformations of Family Life in Burkina Faso, Oxford : Berghahn Books», Journal of the Royal Anthropological Institute.
- 2017, «Jacquemin M., Bonnet D., Deprez Ch., Pilon M. & Pison G. (2016) Être fille ou garçon. Regards croisés sur l’enfance et le genre, Paris : Editions de l’Ined», Afrique contemporaine, 261-262 (1), p. 257-259.

Rapport
- Champy M., Fanton d’Andon C. & Pasquini C., 2020, Baseline Report of the Partnership Against Child Exploitation (PACE) Project in Amhara : Understanding the Worst Forms of Child Labor in Rural Ethiopia, Columbia University - Foreign, Commonwealth & Development Office (FCDO) - World Vision Ethiopia, 114 p.

Documentaire
- 2011 co-auteur du film documentaire « Bakoroman », réalisé par Simplice Ganou, produit par l’Atelier Documentaire (France) et DiamProd (Burkina Faso), 62’.

Parcours de recherche

- depuis 2018, maîtresse de conférences au département d’anthropologie de l’université d’Aix-Marseille
- 2016-2018, ATER au département d’anthropologie de l’université Paris Nanterre
- 2016, docteure en anthropologie de l’université Paris Nanterre – LESC. Titre de la thèse : « Faire sa jeunesse dans les rues de Ouagadougou. Ethnographie du bakoro (Burkina Faso) », sous la direction d’Anne-Marie Peatrik.