Accueil > Actualités > Séminaires

Les arts en Afrique et dans ses diasporas : pratiques, savoirs, mobilités

Séance exceptionnelle le 12 avril 2021, à 15h
Visioconférence

Zoom : https://zoom.us/j/91072654149?pwd=TFRTaytPaHp5Lys0emFGclVBeit4QT09
ID de réunion : 910 7265 4149
Code secret : 478735

Slave Rebellion Reenactment (2019)
Photo Soul Brother © Dread Scott

- Dread Scott (artiste révolutionnaire)
"The Art of Liberation"
"Un Art de la Liberation"

Je fais de l’art révolutionnaire afin de faire avancer l’histoire. Je n’accepte pas les fondements économiques, les relations sociales ou les idées directrices qui sous-tendent la nation américaine. Mon travail encourage les publics à explorer des questions fondamentales au regard de cette perspective.
Je présenterai dans mon intervention un éventail de propositions nées de 30 années de carrière. Plusieurs médias seront concernés : performance et photographie, sérigraphie, installation, vidéo. Parmi les thèmes dont il sera question :
· L’identité américaine et le patriotisme
· L’enracinement de la démocratie américaine dans l’esclavage et l’impact de cela sur notre présent
· La criminalisation de la jeunesse Noire et Latina
· Le continuum entre le mouvement des Droits Civiques dans les années 1960 et le mouvement de résistance Black Lives Matter face aux meurtres commis par la police
· L’imagination d’un monde débarrassé de l’oppression et de l’exploitation
· Le désir de se libérer de l’oppression et la capacité à penser la résistance et la libération

- - - -

I make revolutionary art to propel history forward. I don’t accept the economic foundation, social relations and governing ideas of America. My work encourages an audience to explore important questions based upon this perspective.
The talk will look at a sampling of my art from the past 30 years. I work in a range of media including performance, photography, screen printing, installation and video. The works I will present will look at themes including :
· American identity and patriotism
· American democracy’s roots in slavery and how that sets the stage for our present.
· The criminalization of Black and Latino youth
· The continuum connecting the Civil Rights movement in the 1960s to contemporary Black Lives Matter resistance to murder by police
· Imagining a world free of oppression and exploitation
· Peoples’ strivings to be free oppression and thoughts about resistance and liberation.

Bio :

Dread Scott est un artiste interdisciplinaire dont l’œuvre, depuis trente ans, questionne les idéaux qui font (ou prétendent faire) la nation états-unienne. En 1989, alors étudiant à l’Art Institute of Chicago, pris à parti par le président George Bush, il fait l’objet d’une vaste controverse. Cela concerne l’usage, perçu comme transgressif par d’aucuns, qu’il fait du drapeau états-unien. En réponse, sur les marches du capitole à Washington, lui et d’autres défient une loi fédérale qui interdit de brûler ce symbole de la nation. En 1990, la Cour suprême lui donne raison.
MoMA PS1 (New York), le Walker Art Center (Minneapolis), la galerie Jack Shainman à New York et la galerie MOMO au Cap ont récemment présenté des travaux de Dread Scott. Le Whitney Museum (Manhattan) et le Brooklyn Art Museum comptent, dans leurs collections permanentes, d’importantes œuvres de l’artiste. Dread Scott est le lauréat de nombreuses bourses dont, en 2019, la prestigieuse Open Society Fellowship.
En 2019, Dread Scott présente Slave Rebellion Reenactment. Projet ancré dans une communauté avec laquelle il entreprend un travail au long cours, SRR est une reconstitution de la plus grande rébellion d’esclaves dans l’histoire des États-Unis. Vanity Fair, le New York Times, le Guardian, CNN s’en font l’écho. Artnet.com l’identifie comme une des œuvres d’art les plus importantes de la décennie.


Dread Scott
is an interdisciplinary artist who for three decades has made work that encourages viewers to re-examine cohering ideals of American society. In 1989, his art became the center of national controversy over its transgressive use of the American flag, while he was a student at the School of the Art Institute of Chicago. Dread became part of a landmark Supreme Court case when he and others defied federal law outlawing his art by burning flags on the steps of the U.S. Capitol.
His work has been included in exhibitions at MoMA PS1, the Walker Art Center, Jack Shainman Gallery, and Gallery MOMO in Cape Town, South Africa, and is in the collection of the Whitney Museum and the Brooklyn Museum. He is the receipient of numerous grants, including a 2019 Open Society Foundations Soros Equality Fellowship.
In 2019 he presented “Slave Rebellion Reenactment”, a community engaged project that reenacted the largest rebellion of enslaved people in US history. The project was featured in Vanity Fair, The New York Times, The Guardian, and CNN and highlighted by artnet.com as one of the most important artworks of the decade.

En savoir plus sur le séminaire