Home > News > Séminaires

Entre terre et mer

« Regards croisés », séminaire de l’IMAF-Aix
Coordonné par Muriel Champy (Université d’Aix-Marseille) et Romain Tiquet (CNRS).
Voir le programme complet du séminaire.

Vendredi 28 janvier 2022
14h-17h
En visiodiffuion.

 Sophie Chevalier (Université de Picardie Jules Verne)
« Le front de mer à Durban (Afrique du Sud) : construction historique et sociabilité contemporaine »
Dans une perspective d’anthropologie urbaine, ma communication présentera l’histoire de l’aménagement du front de mer à Durban, ainsi que celle des pratiques sociales propres à ce lieu, depuis le milieu du XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Cette analyse ici circonscrite s’inscrit dans une réflexion plus large qui porte sur la question de l’urbanité. Elle interroge les régimes de sociabilité urbaine à Durban, en particulier le « régime public » qui constitue une partie de l’expérience des citadins. Dans cette perspective, la promenade sur le front de mer est approchée comme un espace relationnel spécifique, dont la production, par la société durbanite, est conjointe à celle des régimes privés et communautaires. Elle permet aussi de saisir l’ampleur des transformations sociales de Durban, et la redéfinition de la place de chacun dans la ville.
Sophie Chevalier est professeure d’anthropologie à l’Université de Picardie Jules Verne et directrice de l’UR4287 «Habiter le Monde». Elle co-dirige la revue ethnographiques.org. Depuis plus de dix ans elle mène des recherches à Durban, en Afrique du Sud.

 Daniel Tödt (Humboldt-Universität)
« Regards amphibiens : des dockers et marins noirs à l’histoire africaine de la Méditerranée »
Ma présentation traite de l’(im-)mobilité des travailleurs maritimes africains dans les empires français et belge. La façon dont ils allaient et venaient entre les quais et les ponts révèle leur marge de manœuvre hautement contestée, comme conditionnée par les contraintes, les relations de pouvoir et l’exclusion caractéristique du monde impérial. En outre, l’histoire des travailleurs maritimes de l’Afrique coloniale nous confronte à la longue histoire du monde méditerranéen en tant que lieu de migration et de transit, de refuge et de rapatriement.
Daniel Tödt est professeur adjoint d’études africaines à l’Université Humboldt de Berlin. Il a publié entre autres sur les villes portuaires impériales. En 2021, son livre primé The Lumumba Generation. African Bourgeoisie and Colonial Distinction in the Belgian Congo a été publié chez De Gruyter.