Accueil > Actualités > Campus Condorcet

Écrire l’histoire coloniale de l’Afrique

Table ronde

Campus Condorcet
Bâtiment recherche sud
Salle 0.015 au rdc
5, cours des Humanités
93300 Aubervilliers
Métro ligne 12, arrêt Front Populaire

À l’occasion de la première traduction francophone de son livre, Un État nerveux. Violence, remèdes et rêverie dans le Congo colonial, Nancy Rose Hunt participera à une table ronde organisée autour de son ouvrage sur le Campus Condorcet. Celle-ci fera intervenir l’autrice, la traductrice Françoise Wirth, l’historienne Charlotte Grabli, la philosophe Nadia Yala Kiskudi, l’historien Raphaël Gallien et sera modérée par Guillaume Lachenal.

Durant cet échange, ils étudieront la violence physique et psychique de l’État colonial, les usages qui furent préservés par les Congolais pour pour endurer le travail forcé, les mesures de contrôle biopolitique ou encore le concept d’État nerveux, ainsi que ses liens avec l’anxiété individuelle.